Pour un bon compost


La recette pour un bon compost : La recette BHAM !



Pensez à la méthode » B H A M » pour réussir votre compost !

Brasser: Le brassage peut se faire à chaque apport de nouvelle matière fraîche ! On le fait avec une fourche ou avec un « brass’compost » , cet outil en forme de ressort. Le brassage consiste à remuer le tas, sur 20 cm, avec une fourche, à chaque apport de déchets frais. Ce brassage régulier n’est pas forcément profond mais il permet d’ enfouir la matière fraîchement apportée. Avec le brass’ compost, ce brassage prend la forme d’une carotte, on peut ainsi déposer la matière fraîche dans le trou réalisé.

Humidité: L’humidité doit être surveillée, elle est indicatrice de bonne santé du tas ! Si le tas est trop humide, on voit des paquets se former. La solution est alors de sortir l’ensemble du tas, et de le faire sécher avant de la remettre dans le composteur. On peut aussi casser les mottes de matière humide et ajouter de la matière sèche, comme du broyât. Si le tas est trop sec, on sent que la matière se casse, il suffit d’arroser ou d’ouvrir le couvercle et laisser entrer la pluie !

Aérer: L’air dans le tas de compost est indispensable ! C’est le brassage qui apporte l’air ! Si le tas manque d’air, on le sent vite ! Il suffit de brasser en surface ou la totalité du tas. On peut aussi sortir le tas et le griffer pour faire entrer l’oxygène.

Mélanger: Le mélange consiste à égaliser les matières sur le tas ! Il est important de répartir la matière sur l’ensemble du tas, pour que tous les côtés du tas soient au même stade d’avancement.

Comment est décomposée la matière?

Les dizaines d’espèces de micro-organismes et de petits animalcules se développent par millions sur les déchets organiques et se nourrissent de sucres, de protéines, de cellulose et d’autres constituants des matières organiques. Le but des méthodes de compostage est d’optimiser les techniques afin que les différentes vagues de micro-organismes se développent dans des conditions favorables et dans des délais raisonnables.


Compostage collectif (de quartier ou de pied d’immeuble)


Vous souhaitez composter? il existe peut être un composteur collectif prés de chez vous…
Vous souhaitez être référent pour lancer un projet collectif à proximité de chez vous? Nous fournissons matériel et aide technique pour démarrer !

Pour les copropriétés, il est nécessaire de soumettre au préalable le projet d’installation à l’approbation de l’assemblée générale de votre Conseil Syndical.

Un site de compostage collectif est composé de 3 bacs composteurs en bois de 900 litres. L’un pour les apports des déchets (restes de repas, épluchures…) Un autre qui sert de réserve de broyât pour recouvrir les déchets, et le troisième qui contiendra le compost en maturation pendant plusieurs mois.
Copyright © Mairie de Clérieux - Haut de la page - Propulsé par B3clic Creation site e commerce
Ce site utilise des cookies ainsi que des cookies de services tiers, en naviguant sur ce site vous acceptez l'utilisation de ces cookies.. Plus d'informations